A la faveur d’un passage par le rayon fournitures de mon supermarché, je me suis laissée séduire par un bloc de papier A3.
Une grande nouveauté pour moi puisque j’ai des difficultés dès que le support dépasse le A5 d’ordinaire.

Sans pression pour cette première approche, voici donc « Eté ».
Un simple lavis d’aquarelle et de l’encre noire appliquée au pocket brush pen de Pentel, mon nouveau meilleur ami.

« Libellules » quant à lui est un A5 auquel ce scan ne rend pas justice puisque l’intérieur des ailes est recouvert de « glaze » qui produit un effet très intéressant dans ces circonstances.

Enfin, « Automne » est un A4 rehaussé de crayon et d’encre dorée.
Apparemment, j’en avais un peu assez de la chaleur estivale !