Emballée par mon grand format de fin Juillet, j’ai eu envie de remettre ça.

Sur un lavis d’aquarelle alizarine et terre de Sienne brûlée, j’ai commencé mon motif à l’encre noire en partant d’un coin et ainsi de suite, au soleil sur la terrasse.