It’s alive !

Il paraît que les blogs, c’est has-been, un peu comme l’expression has-been, d’ailleurs mais je m’égare.
Le problème, c’est que je l’aime bien mon blog, même si on pourrait dire que je l’ai lâchement abandonné dans les bois, il y a presque un an…

Donc, à un moment, pas le choix, il faut bien rassembler son courage et retourner chercher son blog dans les bois et faire ce qu’on peut pour rattraper le temps perdu.
Mais le temps a passé et plus rien n’est comme avant, forcément, alors il faut reprendre de nouvelles habitudes et peut-être, faire les choses un peu différemment.

2018, Semaine 32

En vacances dans la famille, cette semaine a été bien remplie par du coloriage, une activité zen qui a le pouvoir de me divertir des heures durant.

Cette fois j’ai opté pour un album Hachette Loisirs art thérapie « Sous l’océan », cédé par ma petite sœur, que les illustrations d’Eduardo Bertone n’avait pas convaincu.

2018, Semaine 31

Cette semaine entre fin juillet et début août, j’ai l’habitude de vous montrer des extraits du journal. Mon problème, c’est qu’il est un peu à l’abandon depuis le début de l’été… Alors après quelques hésitations, voilà un exemple parmi tant d’autres de pages laissées vides.

Et dans la même veine, ma couverture pour le mois d’août, terminée au soleil sur la terrasse… Le 18 ! :p

2018, Semaine 30

A la faveur d’un passage par le rayon fournitures de mon supermarché, je me suis laissée séduire par un bloc de papier A3.
Une grande nouveauté pour moi puisque j’ai des difficultés dès que le support dépasse le A5 d’ordinaire.

Sans pression pour cette première approche, voici donc « Eté ».
Un simple lavis d’aquarelle et de l’encre noire appliquée au pocket brush pen de Pentel, mon nouveau meilleur ami.

« Libellules » quant à lui est un A5 auquel ce scan ne rend pas justice puisque l’intérieur des ailes est recouvert de « glaze » qui produit un effet très intéressant dans ces circonstances.

Enfin, « Automne » est un A4 rehaussé de crayon et d’encre dorée.
Apparemment, j’en avais un peu assez de la chaleur estivale !